HARAMISTE d'Antoine DESROSIERES

Publié le par Brigitte Sabban-Weyers

HARAMISTE d'Antoine DESROSIERES

Connaître le travail des réalisateurs, des scénaristes. c'est par ce biais que les personnes entrent en contact avec moi. Antoine Desrosières m'a donc convié pour une projection de son dernier film HARAMISTE. N'ayant pas pu me libérer, j'ai pu le regarder sur viméo on demand (site très simple d'utilisation d'ailleurs). Je lui ai envoyé ces quelques lignes, lignes que je souhaite partager aujourd'hui avec l'accord du réalisateur.

Cher Antoine,

C'est un cinéma très étonnant. Car, votre film est à la fois très naturaliste, tout en étant très drôle, En général les films naturalistes ne le sont pas, ils sont graves et sérieux. C'est audacieux, vous parlez là d'un sujet tout à fait tabou sans détour, avec l'innocence de cet âge formidable de l'adolescence. C'est osé, grossier, mais jamais, jamais vulgaire. Et je trouve cela tout à fait remarquable. Les comédiennes sont formidables de sincérité. Elles sont très attachantes et parfois désarmantes. Et forcément, on retrouve, en tout cas pour moi, beaucoup de choses qui nous parle. La complicité/rivalité avec une soeur, les chambres exigus de HLM, les rapports à la fois respectueux mais secret vis à vis des parents... Bravo à vous Antoine, j'ai passé un moment drôle et chaleureux.

J'ajouterai que je trouve aussi très rassurant le fait que vous ayez pu tourner ce film. Je lisais récemment, un article dans un journal professionnel, mettant en évidence les difficultés, voire l'impossibilité de trouver des financements pour des court-métrages de comédie. J'espère que vous êtes là, en train de contribuer à inverser cette tendance...

Diffusion sur Arte le 27 juin 2015

Sélections en festivals

Cambodia International Film Festival (CIFF) – décembre 2014
Femmes femmes, 15ème journées cinématographiques dionysiennes de Saint-Denis / Séance coup de
coeur du Panorama des Cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient – février 2015


Festival Côté Court de Pantin, compétition fiction – juin 2015 PRIX DU PUBLIC

Festival International de Contis – juin 2015

Bio/ Filmo d'Antoine Desrosières
Antoine Desrosières, 44 ans, est réalisateur et scénariste. Il réalise depuis 1986 et fonde en 1988 sa
société de production. Après plusieurs courts métrages, il réalise son premier long métrage À la belle étoile
en 1993, puis en 2000 Banqueroute, tous deux avec Mathieu Demy. Il poursuit parallèlement sa carrière de
scénariste et signe le scénario du téléfilm
René Bousquet ou le Grand Arrangement en 2006 avec Pierre Beuchot. A partir de 2011, il revient à la
réalisation avec Un bon bain chaud tourné avec des habitants d'un quartier de Versailles, puis le
documentaire Vanda Spengler... aura ta peau et le moyen métrage Haramiste.

Publié dans COURT-METRAGE, CINEMA, REGARD, RECITS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article