Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
brigittesabbanweyers.over-blog.com

EN BOUT DE COURSE de Gianguido SPINELLI

29 Septembre 2015, 13:29pm

Publié par Brigitte Sabban-Weyers

 EN BOUT DE COURSE de Gianguido SPINELLI

Gianguido Spinelli est scénariste, réalisateur, italien, mari, père , ami, cultivé, drôle surtout lorsqu'il me raconte des histoires déprimantes.

J'ai eu le privilège de voir son film au mois de décembre 2014 via un lien secret.

Et quel bonheur, quel drôlerie, une vraie réussite.

Je lui ai donc adressé ce courriel ( je pouvais également lui téléphoner mais mon instinct m'a conseillé de lui écrire) :

Cher Gianguido,

formidable, drôle et pétillant!

bravo pour ton nouveau court-métrage ( son premier court-métrage que je vous recommande s'intitule PLUS OU MOINS et je ne cesse de lui répéter de le mettre en ligne, j'espère le convaincre de le faire rapidement)!!

Je retrouve ton sens de la comédie, en même temps tes propres angoisses, et tout cela est tellement réussi.

J'y vois, mais je peux me tromper, étant beaucoup moins spécialiste que toi, des références à l'univers de Billy Wilder que tu affectionnes particulièrement: la musique, le comédien principal... Je ne peux m'empêcher de voir une troublante ressemblance à Jack Lemmon...

C'est très gonflé de démarrer le film comme tu le fais, mais c'est également très payant. Les cadres, la photo, le rythme du film, la musique , et la fin, tout est à sa place, précisément, intelligemment.

Bravo encore, et vivement que tu ne le montres au plus grand nombre de spectateurs.

extrait de sa réponse:

Merci Brigitte!

Je suis à Rome et depuis plusieurs jours j'ai évité ma boite mail pour me protéger sois-disant des mauvaises nouvelles.

Hier nuit, en rentrant d'un dîner, j'ai pris le risque et j'ai été primé en découvrant ta réaction au court. Figure-toi que depuis quelques temps j'étais persuadé que tu l'avais vu mais que tu avais évité de me rappeler pour ne pas me faire de la peine, et donc j'en avais conclu que tu n'avais pas aimé et que par conséquent le court était raté.

C'était mal te connaître: si tu n'avais pas aimé, tu me l'aurais fait savoir; cette paranoia en dit long sur mon état d'esprit. Mais maintenant que j'ai appris que tu as apprécié mon travail, j'ai recommencé à y croire. Ton mail est tombé au bon moment, et il est extrêmement précieux pour moi. Je me sens fortifié pour recommencer, dès mon retour, à me battre. Pour ce court et pour le reste.

J'aime beaucoup ce qu'internet nous a permis de retrouver, le goût d'écrire, d'échanger, et de partager.

Aujourd'hui, le film de Gianguido est sélectionné dans une douzaine de festivals dont le prestigieux festival Chelsea à New York. Il a remporté hier le prix du Meilleur Film au Festival du Film court de l'Isle-Adam.

 EN BOUT DE COURSE de Gianguido SPINELLI

Commenter cet article